Etre viril et aimer les fleurs, ce n’est pas contradictoire

Trois hommes nous parlent de leur amour pour les fleurs

Bien que l’on ne s’en rende pas compte tout de suite, séduits par leurs charmant feuillage qui bruisse au vent et leurs coeurs attendrissants, les fleurs font l’objet d’un sérieux préjugé :  elles seraient surtout l’attribut de la féminité. Quant aux hommes, pour leur faire plaisir, il faudrait leur offrir une bonne bouteille de whisky ou un appareil électrique. « Ridicule ! », s’exclament ces trois costauds. « Les fleurs inspirent, apportent un aspect chaleureux à notre intérieur et dégagent en outre un délicieux parfum. » Nous avons interrogés trois pères très différents et très virils qui ont chacun à leur façon un lien spécial avec les fleurs. Car qu’on se le dise : la virilité n’empêche pas d’aimer les fleurs.

Fête des pères Lajoiedesfleurs.fr

Nous vous présentons Joost, artiste tatoueur et papa d’un enfant d’un an. Son amour pour les roses est « gravé » à plusieurs reprises dans sa peau. Papa et jeune grand-père, John fait encore grande impression avec ses compositions florales. Un métier artisanal qu’il a perfectionné lorsqu’il tenait une boutique de fleurs. Joey vit avec sa compagne et ses deux filles dans une maison très féminine où l’on trouve des bouquets de fleurs très spéciaux. 

Vous êtes aussi de ces mâles alpha qui ont un faible pour les fleurs ? Faites-le savoir sur notre page Facebook et nous vous appellerons peut-être pour dresser votre portrait sur le site Lajoiedesfleurs.fr.