L'aneth

Ses ombrelles fleuries annoncent le printemps

Elle ne vous est pas inconnue : vous utilisez déjà l’aneth (anethum) en cuisine. Sa graine est excellente et sa fleur comestible. Cette dernière est d’ailleurs aussi très belle dans un bouquet champêtre, ou seule mais radieuse dans un vase. Très en vogue dans les années 70, la fleur revient aujourd’hui sur le devant de la scène. Autrefois, l’aneth récoltée était vendue à des usines de production de conserves, pour assaisonner finement les cornichons. Aujourd’hui, nous utilisons sa fleur pour fleurir notre intérieur et nous apporter une joyeuse sensation de printemps !

L'Aneth Lajoiedesfleurs.fr

COULEURS ET FORMES

L’aneth est la cousine du cerfeuil et du fenouil. Ses fleurs s’épanouissent sous forme de tendres ombrelles à fleurs jaunes tirant sur le vert et au parfum merveilleusement frais. Les feuilles sont filiformes et les tiges, striées, sont creuses.

SYMBOLIQUE

Vous allez vous marier ? Répandez de l’aneth à foison ! Cette fleur est réputée pour porter bonheur. Pas de mariage en vue pour vous ? Qu’à cela ne tienne, remplissez vos vases d’aneth : la fleur est supposée vous protègera et maintenir vos ennemis à distance. Elle porte chance et déclenche la passion.

ORIGINE

L’aneth est originaire du pourtour méditerranéen. Il est fort probable que les moines aient répandu cette épice dans le reste de l’Europe. Le nom d’aneth vient du vieux-saxon « dilarm », qui signifie « s’endormir ». L’aneth stimule les glandes mammaires des femmes allaitantes. Repus, les bébés s’endorment, le sourire au coin des lèvres...