Euphorbe

Magnifique spectacle de formes et couleurs

De petites fleurs jaunes pétillantes d’enthousiasme. Il est vrai que la saison se termine, mais prolongeons un peu les plaisirs de l’été ! Les fleurs femelles, au centre, sont entourées de fleurs mâles. 
Cette fleur typique d’automne est surtout connue pour sa sève laiteuse. Une sève vénéneuse, pouvant notamment provoquer des irritations cutanées. Il faut donc faire attention. Ce lait peut même être si vénéneux qu’il est utilisé comme poison par certaines populations. Il existe environ 2 300 espèces d’euphorbes, d’aspects très différents, certaines ressemblant même à des cactus.

Euphorbe Lajoiedesfleurs.fr

Couleurs et formes

La plante se distingue donc par sa sève laiteuse mais aussi par ses fausses fleurs entourées de bractées. Un superbe spectacle dans un vase. Cette inflorescence est caractéristique de l’euphorbe. Et vous avez le choix entre le jaune, l’orange, le rouge et le blanc.

Symbolique

Il n’y a pas vraiment de symbolique derrière l’euphorbe, mais plutôt divers récits. Jadis, on pensait que les sorcières pouvaient entrer par des fissures dans la maison. Pour les chasser, on buvait la sève de l’euphorbe et on en badigeonnait la poitrine des enfants. Ce que nous vous déconseillons formellement de reproduire, bien entendu. 

Origine

Le nom de cette plante est dérivé de celui d’Euphorbos, médecin de Juba II, roi berbère qui régna sur la Mauritanie il y a un peu plus de 2000 ans. Le roi était un savant, artiste et homme de lettres, passionné notamment de médecine. C’est à lui que l’on attribue la découverte de l’euphorbe, sur laquelle il écrivit un traité. Euphorbos aurait découvert les propriétés curatives de la sève de l’euphorbe et du pouvoir purificateur de certaines variétés, ce que semble confirmer le nom anglais de la plante, spurge, du verbe purger.