La camomille

Petite fleur, grande puissance

Nous connaissons tous la camomille en tant qu’infusion bienfaisante, mais en tant que fleur, elle a aussi bien des vertus... Faites-lui de la place dans votre bouquet et vous profiterez à chaque fois de son rayonnement.

Camomille Lajoiedesfleurs.fr

Couleurs et formes

La forme la plus connue de la camomille (nom scientifique : Matricaria) est un cœur jaune entouré de petits pétales longs et blancs. Sa robuste variante est moins connue : sans couronne de pétales et avec un bouton jaune pointé vers l’avant. Et il existe aussi une différence entre la véritable et la fausse camomille : une distinction qui se fait respectivement entre la variante odorante et et celle non odorante. La camomille fleurit de préférence durant les mois d’été. Lorsqu’elle est fatiguée et ne fleurit plus, ses petits pétales retombent. Mais cette courageuse dame ne rend pas aussi facilement les armes.

Symbolique

Les pouvoirs protecteurs et thérapeutiques de la camomille remontent à l’époque médiévale ; pour se protéger contre les sorcières, les croyants parmi les villageois devaient accrocher une botte de camomille à leur porte d’entrée. Nous ne savons pas si cela était efficace mais nous savons que l’huile de camomille séchée est un puissant anti-inflammatoire. Si vous êtes enrhumé ou avez de la fièvre, n’oubliez surtout pas cette puissante petite magicienne.

Origine

La camomille fait partie de la famille des Asteraceae, qui proviennent du sud de l’Europe. Mais le développement de l’agriculture a poussé la plante à voyager vers des régions plus nordiques. En milieu naturel, vous la rencontrerez sur des sols ouverts, humides et riches en azote tels que les champs, les accotements et les digues. De nos jours, on rencontre aussi la camomille en Australie et dans le sud de l’Amérique du Sud.