Un bouquet de style Biedermeier ou un bouquet champêtre

Mode d’emploi

Grâce à la styliste florale Nathalie Fasé, nous vous montrons comment confectionner un bouquet champêtre. Dans son blog, la décoratrice Holly Marder raconte comment, ensuite, immortaliser votre création originale, dans une belle photo. Laissez s’exprimer le fleuriste qui sommeille en vous et réveillez les « Like » sur vos plateformes de partage :  Instagram, Facebook, Pinterest...

 Un bouquet de style Biedermeier ou un bouquet champêtre Lajoiedesfleurs.frCopyright: Anouschka Rokebrand

Avant de commencer, assurez-vous de :

  • Choisir un vase adapté à la grosseur et la hauteur du bouquet.

  • Choisir une couleur et la décliner aussi bien sur la fleur principale que sur les fleurs complémentaires.

  • Choisir l’assortiment de fleurs et de feuillages.

  • Veiller à disposer du matériel nécessaire (couteau bien affûté, ficelle, ciseaux)

  • Faire attention à la texture : c'est en alternant les herbes et les fleurs que l’on crée une véritable ambiance champêtre. 

  • Faire également attention à l’espace entre les fleurs : il ne doit pas y avoir de « trous ».

Au travail

1. Veillez à un plan de travail plat et bien rangé pour la confection du bouquet. Déposez toutes les fleurs par variété, bien nettoyées.

2. Travaillez les fleurs aussi rapidement que possible après leur achat. Retirez les feuilles superflues ou endommagées, surtout sous le point d’attache du bouquet. L’eau restera ainsi propre et la durée de vie du bouquet s’en trouvera prolongée ! Déterminez la forme à donner au bouquet et commencez par les fleurs dont les tiges sont les plus courtes. La hauteur du bouquet sera proche de celle des fleurs les plus courtes. 

3. Confectionnez le bouquet en le tenant dans la main, comme le font les fleuristes. Si vous êtes gaucher, commencez par confectionner une base verte dans la main droite. Prenez une tige dans la main et apposez la suivante en biais. Devant ou derrière, peu importe, pourvu que la diagonale tourne toujours dans le même sens. Tenir fermement le bouquet, mais sans trop serrer. Surtout si vous utilisez beaucoup de tiges ou des tiges épaisses, sous peine d’avoir des crampes durant la confection du bouquet.

4. Ajoutez maintenant des fleurs dans le bouquet de la même façon et faites tourner le bouquet d’un quart de tour de temps en temps. Le bouquet doit être attractif sous tous ses angles, vu du dessus ou sur les côtés. Les fleurs dans un bouquets Biedermeier doivent être réparties de façon homogène pour créer une jolie demi-sphère, alors que les bouquets champêtres peuvent être plus aérés et plus sauvages, les fleurs pouvant être de longueurs différentes pour créer une ambiance champêtre ! Veillez toutefois à ce que la structure du bouquet et les couleurs garde un certain équilibre.

5. Soulevez le bouquet et regardez si sa forme est bien régulière et s’il n’y a pas de trou, auquel cas, comblez-le en ajoutant une fleur. Attachez un élastique, de la ficelle ou du fil de fer au milieu de la tige, juste au-dessus du point d’attache du bouquet dans votre main. Avec les ciseaux, recoupez le bouquet à la bonne longueur, en le tenant à côté du vase puis recoupez les tiges en biais avec un couteau bien affûté de sorte à ce que les tiges puissent bien absorber l’eau. Se limiter aux ciseaux écrase l’extrémité de la tige, qui a ensuite plus de difficultés à absorber l’eau. 

6. Si vous offrez le bouquet, emballez-le dans un beau papier. Si le bouquet est pour vous, mettez-le tout de suite dans de l’eau tiède, avec, éventuellement, de la nourriture pour fleurs coupées. Les fleurs resteront alors belles plus longtemps. Pensez à changer l’eau régulièrement pour que le bouquet reste frais plus longtemps ! 

N'hésitez pas à tester différentes combinaisons de couleurs et de matériaux. Et surtout montrez vos belles créations avec  #lajoiedesfleurs et #biedermeier, pour toujours plus de partage ! 

Photographie : Anouschka Rokebrand, stylisme : Holly Marder et feuille de route : Nathalie Fasé.