Comment choisir un bouquet de deuil

Conseils pratiques d’un fleuriste

Lors du décès d’un proche, il faut faire face à de nombreuses démarches. Le cercueil, les faire-part, les fleurs… Des décisions importantes à prendre très rapidement, au moment où le chagrin est le plus intense. Nous avons donc demandé au fleuriste Paul Wijkmeijer des conseils sur les fleurs de deuil. Nous espérons que cela vous aidera lors de ce choix important.

Les fleurs après la cérémonie Lajoiedesfleurs.fr

« Les funérailles sont un moment très particulier », nous dit Paul. Il confectionne régulièrement des compositions florales pour des funérailles dans son magasin Klavertje Vijf à Haarlem, aux Pays-Bas. « Les gens ont une histoire de leur naissance et une histoire de leur départ. Chacun a sa propre histoire et vous n’avez qu’une seule occasion de bien la raconter. »

Approche personnelle

« Les fleurs racontent une histoire. C’est la raison pour laquelle je crée quelque chose d’unique pour chaque personne, je n’ai pas de collection de bouquets standards dans laquelle le client peut faire son choix. Une approche personnelle est pour moi très importante. Lorsque la famille vient me voir, je lui pose beaucoup de questions sur la personne décédée. Quel genre de personne était-elle ? Je note tout ce que je peux sur son caractère, ses passe-temps et autres particularités. Je traduis ensuite tout cela en une sensation et je me rends au marché aux fleurs avec ces informations. Il m’arrive aussi d’aller chercher des fleurs ou plantes dans le jardin de la personne décédée. Les couleurs et les formes des fleurs que j’utilise racontent une histoire : pour une personne qui aimait par exemple danser, j’opte pour quelque chose de joyeux, de sautillant. Lorsque je remets la composition florale à la famille, c’est aussi un peu ce que je ressens sur la personne disparue que je leur donne. Ce n’est qu’après que je peux passer à autre chose. »

« Les gens ont une histoire de leur naissance et une histoire de leur départ. Chacun a sa propre histoire et vous n’avez qu’une seule occasion de bien la raconter. »

Pas de règles ni de limites

« Ce qui est important dans le choix d’une composition mortuaire, c’est de trouver un fleuriste à qui vous pensez pouvoir faire confiance ou avec qui vous avez déjà eu une expérience. Et restez vous-même : il n’y a pas de règles ni de limites à respecter lors d’un tel choix. Pour moi, pas d’étiquette : vous pouvez utiliser toutes les fleurs et toutes les couleurs que vous voulez. Les fleurs racontent une histoire sur une personne et c’est cela qui est le plus important. Demandez également au fleuriste ce qui est possible : il m’est arrivé de confectionner un petit bouquet à mettre entre les mains de la personne décédée, ou de livrer de belles fleurs solitaires à déposer sur le cercueil. »

« Les fleurs racontent une histoire sur une personne et c’est cela qui est le plus important. »

Les fleurs après la cérémonie

« En cas de crémation, ce qui est de plus en plus fréquent, je demande toujours aux parents ce qu’ils veulent faire des fleurs après la cérémonie. Elles peuvent rester sur place, mais je peux également les déposer dans le jardin de la famille. J’ai récemment proposé de démonter une composition mortuaire dans mon magasin avec les proches du défunt. Avec les fleurs, j’ai ensuite confectionné de petits bouquets qui ont été remis en souvenir aux parents et amis. Il est toujours bon de rapporter quelques fleurs à la maison après des funérailles et de les mettre dans un vase. »

En résumé

Le conseil le plus important lors du choix d’un bouquet ou d’une composition mortuaire est de choisir un fleuriste qui accepte de participer à votre réflexion. Surtout pendant la période douloureuse qui suit un décès, il est bon de trouver quelqu’un capable de faire des suggestions et d’offrir son expérience pour faire les bons choix. Si vous souhaitez faire passer un message spécifique dans la composition florale ou le bouquet, nous vous conseillons de lire l’article sur la symbolique des fleurs.

Les compositions mortuaires que vous voyez sur les photos ont été réalisées par Paul Wijkmeijer, du magasin Klavertje Vijf à Haarlem, Pays-Bas.