Sonia Constant, créatrice de parfums

Un nez à l’origine de délicieuses fragrances

Dans ELLE Fleurs, vous lirez notre interview de Sonia Constant. Nous vous donnons ici un petit avant-goût – disons plutôt un petit avant-parfum – de cette femme si particulière qui, très jeune, décide de donner une tournure parfumée à sa carrière.

ELLE Fleurs Lajoiedesfleurs.fr

Les décolletés sont à l’honneur

Si la plupart des petites filles rêvent de devenir danseuse étoile (ou de nos jours : vlogueuse), l'ambition de Sonia était toute autre. Dès son plus jeune âge, elle souhaite exercer la profession de nez. Un nez recruté par de grandes marques afin de créer pour nous les meilleures fragrances, avec la rose royale en ingrédient principal. Un pari réussi ! Grâce à elle, nous pouvons aujourd’hui habiller nos décolletés avec, entre autres, Noir pour Femme de Tom Ford, Dancing Roses de Viktor & Rolf ainsi que les eaux de parfum Donna et Donna Noir Absolu de Valentino. Sonia a appris son métier à l’Institut supérieur international du parfum, de la cosmétique et de l'aromatique alimentaire (ISIPCA) de Versailles.

Du parfum par ci, par là

On pourrait imaginer Sonia perpétuellement plongé dans un foisonnement de fleurs dont elle ne se lasse pas d’humer les pétales. Notamment lorsque l'on sait que c'est une femme dont l’accessoire préféré est un bouquet de fleurs. Mais voici que le rêve s’évapore ! Sonia est « tout simplement » assise derrière un bureau de la maison Givaudan, leader du marché dans le secteur des parfums et des arômes.

« Sur mon ordinateur, je compose la formule d’un parfum qui sera ensuite fabriquée en laboratoire par des assistants. On me renvoie un échantillon que j’explore et que j’ajuste. Un peu plus de ceci, un peu moins de cela. Un processus sans cesse renouvelé. »

Des roses rouges, au parfum saisissant

Noble et romantique, on comprend pourquoi la rose a conquis le nez infaillible de Sonia. Ses pétales en forme de cœur symbolisent l’amour et la confiance. Véritables allégories de l’amour, les roses rouges entrent tout naturellement dans la fabrication d’un parfum.

« La rose est l’une des premières fleurs que j’ai sentie dans l’immense jardin de mes grands-parents. Ma mère portait souvent des parfums à base de rose. Au cours de ma formation de parfumeuse, mon premier exercice fut de composer un parfum moderne autour de la rose. Par la suite, j’ai réalisé de nombreuses expériences sur ce thème. Mes souvenirs d’enfance entrent peut-être en ligne de compte... La rose me suit, où que j’aille. »

Hmm... Madame, que portez-vous ?

Composer un parfum va bien plus loin qu’ajouter une pincée de ceci et une pincée de cela. Sonia recherche différentes couches.

« Quand une femme passe et laisse son parfum derrière elle, cela veut dire qu’il possède un sillage. Certaines personnes trouvent ça déplaisant, moi, j’adore ça bien au contraire. Le fait qu’elle soit passée et qu’on ait envie de la poursuivre pour lui demander : mais que portez-vous ? Le sillage est encore plus fascinant que la première impression laissée par un parfum. »

Parfums sauvages

Que fait-on lorsqu’on est surpris par un parfum inconnu qui semble sortir de nulle part pour embellir notre journée ? On l'attrape !

« Dans le parc national de Khao Sok en Thaïlande, j’ai eu l’occasion de plonger le nez dans un lys araignée. Son parfum était tout simplement extraordinaire. Je possède un petit appareil qui me permet de capturer les odeurs. Je pose un verre sur la fleur et en l’espace d’une heure, l’appareil attire les molécules du parfum dans un filtre. Grâce à ça, on connaît précisément  sa composition ; ce qui nous permet de le reproduire synthétiquement. Et la fleur reste intacte. »

La fête des parfums

Le printemps frappe de nouveau à la porte. C’est la meilleure époque pour en profiter, mettre le nez dans les corolles odorantes et colorées sans oublier de les ramener chez soi. Composez vous-même votre eau de parfum à base de freesias, organisez un brunch sous le signe de l’hanami et plongez-vous dans les plus beaux bouquets (odorants) !

Vous aimeriez en savoir un peu plus sur Sonia Constant ? L’édition ELLE Fleurs vous offre un article complet sur elle.