Delphinium

Exubérants plumets de fleurs romantiques

Cette cousine de la renoncule vous ravira durant plusieurs semaines, avec pas moins de 250 variétés différentes, disponibles entre autres dans une multitude de teintes de bleu. Une seule botte dans un vase fait déjà des merveilles, mais vous pouvez aussi y ajouter une touche de romantisme.

Delphinium Lajoiedeslfeurs.fr

Couleurs et formes

Bleu, bleu clair, bleu foncé ou lilas, vous trouverez sans aucun doute dans le Delphinium, le bleu qui vous convient. Mais vous pouvez également opter pour une variante en blanc, jaune, violet, rouge et rose. Les plumets de fleurs du delphinium dépassent toujours et partout avec enthousiasme. On dirait des bâtonnets couverts de clochettes qui se mettent à sonner sur votre passage. La tige fleurie peut atteindre jusqu’à 200 cm de longueur. Les fleurs ont en moyenne de 3 à 7 pétales. Avec un peu d’imagination, vous verrez que les boutons de la fleur ressemblent à des dauphins. D’où son nom de Delphinium, qui signifie dauphin en latin. Mais on peut également y voir une patte d’oiseau, d'où son nom populaire en France de "pied d’alouette".

Symbolique

Pour vous protéger des accidents, achetez une grosse botte de delphiniums. En effet cette fleur, souvent bleue, symbolise la protection et la vérité. On pensait même autrefois que le Delphinium avait le pouvoir de chasser les scorpions…

Par ailleurs, en offrant une botte de ces fleurs joyeuses, vous pouvez exprimer le fait que vous êtes prêt à vous engager pour la vie. La fleur est synonyme de fidélité en amour. D’autres notions liées à la symbolique du Delphinium sont : santé, plaisir, légèreté, frivolité, grand cœur. En d'autres termes : une fleur positive et bienvenue !

Origine

Le delphinium est le produit d’horticulteurs français, américains et anglais.  Cette magnifique fleur est parmi nous depuis l’aube de notre culture du jardin. N’ayant pour elle que sa beauté et étant dépourvue de toute autre fonction (elle n’a aucun pouvoir thérapeutique et n'est pas comestible) la fleur n’a jamais beaucoup intéressé l’agriculture. La première illustration du delphinium se trouve dans un livre du début du XVIIe siècle, où elle fut rangée, par erreur, dans la famille des renoncules.